Les tapisseries anciennes et les tapis de collection peuvent faire l’objet d’opérations de restaurations différentes.

 

Les propositions des traitements sont dictées par : l’état général de conservation de l’objet, l’origine, l’époque…ainsi que par sa destination (collection privée, collection publique, musée, monument historique), ou son intérêt historique.

Ces interrogations se posent au moment du choix des traitements :​

  • La restauration peut être conservatoire. Elle a pour objectif de stabiliser les altérations des œuvres et de présenter les pièces dans les meilleures conditions de conservation. 

  • Le travail de restauration  peut également restituer l’état général de la tapisserie au plus proche de l’aspect originel.

Notre éthique : respecter les règles de la déontologie du restaurateur-conservateur : la lisibilité,  la réversibilité, la stabilité et le choix des matériaux et des techniques.

Procédure de prise en charges des œuvres :

Après un examen attentif de votre pièce, une couverture photographique, complétés si nécessaire par des analyses de laboratoire, nous rédigeons un constat d’état ainsi qu’une proposition de traitement.

Nous procédons ensuite à toutes les étapes de la restauration partielle ou totale des parties usées ou manquantes.

Conseil et constat d’état sur le site ou en atelier.

 

Conservation préventive : nous assurons l’ensemble des mesures et actions ayant pour objectif d’éviter la détérioration des objets : le stockage, la manipulation, le contrôle environnemental (lumière, humidité…), la mise en place de plans d’urgence, la formation du personnel…